3 sept. 2009

Mottes mottes mottes / Ana Tot























  

titre : Mottes mottes mottes
texte : Ana Tot

parution : avril 2009

88 pages / papier 160 g / 15 x 11 cm / reliure spirale / collection Lgo
dessin de couverture de Valeria Pasina / isbn 978-2-912528-08-7 

10 € (+ 1,50 € frais de port) 

ACHETER


On en a dit :

Une langue dépouillée et des formes qui nous reconduisent aux poésies de l’enfance (ritournelles avec épanodes, anaphores et épiphores, palillogies…). Les 77 micro-poèmes d’Ana Tot rappellent essentiellement l’école de Rochefort, et notamment Guillevic ; mais également Prévert : poésie de la diction, de l’addition et de la répétition qui abonde en homophonies, effets de ruptures et fantaisies les plus diverses.
(Fabrice Thumerel, Libr-critique, juin 09 - Lire l'article complet

Un beau petit carnet en bristol blanc, doté d'une spirale. Une couverture protège l'ensemble, ornée d'un dessin de Valeria Pasina où des tasses et soucoupes tendent vers l'abstraction en s'accumulant. (…) La lecture silencieuse donne rapidement une envie d'oralisation de par le travail de répétition et de permutation de ces poèmes découpés par la versification ou des tirets verticaux. Certains trouveront cela trop formaliste. Moi pas. Ana Tot arrive à ne pas faire tourner la machine textuelle à vide et semble savoir stopper ses procédés à temps.
(Nicolas Tardy, CCP n°19, avril 2010)

Deux poèmes extraits du recueil :

point d'équilibre

dans équilibre
il y a
libre

dans libre
il y a
li

dans li
il y a
l

dans l
il y a
rien
il y a
l
point


à l’arrachée

carie dent molle
molaire

extrême douleur
l’extraire

dentiste a dit
j’opère

anesthésie
merci


Deux autres poèmes du recueil à lire sur HUBLOTS 

1 commentaire:

luc-andré rey a dit…

que dit-on d’un texte qui nous marque...
qu’il est beau ?
qu’il est bien ?

je viens de lire un texte qui me marque profond, là où je suis la peau où je n’ai plus de peau
un texte d’Ana Tot

puis-je dire qu’il est beau ?
à peine est-il beau
puis-je dire qu’il est bien ?
je ne sais pas ce bien

je ne peux que ce texte le dire qu’entre ces choses
le beau le bien
ne sont
plus rien ont disparus

un texte beau et bien où n’est plus beau et bien

seulement entre
quelque chose
de nous
entre cette chose